Une fable au hasard

Les 12 livres

Les Fables

Tris de fables

Le bestiaire

Les personnages

Morales et maximes

Les sources

 Italien
 Allemand
 Anglais

Contact JMB
Envoyez une carte postale avec cette illustration
Signaler cette fable à un ami
Imprimer

Les lectures de JMB
Allez voir mes lectures.

Le Blog de JMB
Mes textes personnels






L' Oiseau blessé d'une flèche
 Livre II - Fable 6

Le texte est inspiré d’Esope (« L’Oiseau blessé d’une flèche »). D’autres auteurs reprendront le thème. D’Ardène jugera cette fable « forte de bon sens et bien raisonnée ».

Mortellement atteint d'une flèche empennée,
Un oiseau déplorait sa triste destinée,
Et disait, en souffrant un surcroît de douleur :
«Faut-il contribuer à son propre malheur !
Cruels humains ! Vous tirez de nos ailes
De quoi faire voler ces machines mortelles.
Mais ne vous moquez point, engeance sans pitié :
Souvent il vous arrive un sort comme le nôtre.»
Des enfants de Japet toujours une moitié
Fournira des armes à l'autre.

Empennée: Garnie d’un empennage, c'est-à-dire d’un ensemble de plumes qui garnissent le talon de la flèche et lui assurent stabilité et régularité. 

L’engeance désigne la race ou l’espèce mais le terme présente une valeur péjorative.

Japet est le père de Prométhée qui, lui, a créé la race humaine avec de la terre glaise. Les enfants de Japet sont donc les hommes. La périphrase est une adaptation d’Horace : « Le hardi fils de Japet, par une ruse de fâcheuse conséquence, apporta le feu aux humains ». (« Odes », I, 3, vers 27).

Google
 

ancre





W. Aractingy 81 x 100 cm, Mars 1989