Une fable au hasard

Les 12 livres

Les Fables

Tris de fables

Le bestiaire

Les personnages

Morales et maximes

Les sources

 Italien
 Allemand
 Anglais

Contact JMB
Envoyez une carte postale avec cette illustration
Signaler cette fable à un ami
Imprimer

Les lectures de JMB
Allez voir mes lectures.

Le Blog de JMB
Mes textes personnels






La Grenouille et le Rat
 Livre IV - Fable 11

Comme la fable précédente, celle-ci a été citée par La Fontaine dans « Esope le Phrygien » « La grenouille, leur dit-il, avait invité le rat à la venir voir ; afin de lui faire traverser l’onde, elle l’attacha à son pied. Dès qu ’il fut sur l’eau, elle voulut le tirer au fond, dans le dessein de le noyer, et d’en faire ensuite un repas. Le malheureux rat résista quelque peu de temps. Pendant qu’il se débattait sur l’eau, un oiseau de proie l’ aperçut, fondit sur lui, et l’ayant enlevé avec la grenouille, qui ne se put détacher, il se reput de l’un et l’autre. »
L’inspiration vient d’Esope (« Le Rat et la Grenouille »). Mais d’un tout petit texte très concis et fort sec, La Fontaine, par amplification, en a fait la fable gaie que voici. La théorie des animaux-machines chère à Descartes sera déjà combattue ici, bien avant le « Discours à Madame de La Sablière » (Livre IX, dernier texte).

"Tel, comme dit Merlin, cuide engeigner autrui
            Qui souvent s'engeigne soi-même"
J'ai regret que ce mot soit trop vieux aujourd'hui:
Il m'a toujours semblé d'une énergie extrême.
Mais afin d'en venir au dessein que j'ai pris,
Un rat plein d'embonpoint, gras et des mieux nourris,
Et qui ne connaissait l'Avent ni le Carême,
Sur le bord d'un marais égayait ses esprits.
Une grenouille approche, et lui dit en sa langue:
"Venez me voir chez moi; je vous ferai festin."
            Messire Rat promit soudain:
Il n'était pas besoin de plus longue harangue.
Elle allégua pourtant les délices du bain,
La curiosité, le plaisir du voyage,
Cent raretés à voir le long du marécage:
Un jour il conterait à ses petits-enfants
Les beautés de ces lieux, les moeurs des habitants,
Et le gouvernement de la chose publique
                        Aquatique.
Un point, sans plus, tenait le galant empêché:
Il nageait quelque peu, mais il fallait de l'aide.
La grenouille à cela trouve un très bon remède:
Le rat fut à son pied par la patte attaché;
            Un brin de jonc en fit l'affaire.
Dans le marais entrés, notre bonne commère
S'efforce de tirer son hôte au fond de l'eau,
Contre le droit des gens, contre la foi jurée;
Prétend qu'elle en fera gorge-chaude et curée;
(C'était, à son avis, un excellent morceau.)
Déjà, dans son esprit la galante le croque.
Il atteste les dieux; la perfide s'en moque:
Il résiste, elle tire. En ce combat nouveau,
Un milan, qui dans l'air planait, faisait la ronde,
Voit d'en haut le pauvret se débattant sur l'onde.
Il fond dessus, l'enlève, et par même moyen
                La grenouille et le lien.
                Tout en fut: tant et si bien,
                Que de cette double proie
                L'oiseau se donne au coeur joie,
                Ayant de cette façon
                A souper chair et poisson.

                La ruse la mieux ourdie
                Peut nuire à son inventeur;
                Et souvent la perfidie
                Retourne sur son auteur.

Merlin: Merlin l’Enchanteur, ce magicien celtique légendaire, un des héros du cycle d’Arthur dans les Romans de la Table ronde. Les livrets de la Table ronde se vendaient beaucoup sous forme de livret bon marché.

Cuide engeigner: Croit tromper.

Afin d'en venir..: Pour en venir à mon fait.

L’Avent et le Carême sont des moments de jeûne et de pénitence chez les chrétiens. Donc, ce rat ne jeûnait pas.

Soudain: Immédiatement.

La chose publique: Res publica’ l’Etat mais aussi les affaires de l’Etat.

Dans le marais entrés: Bien sûr, la tournure est aujourd’hui incorrecte. Mais elle a été voulue telle par La Fontaine.

Gorge chaude’ et ‘curée’ sont des termes de vénerie. Le premier désigne les entrailles toute chaudes que le chasseur donne en récompense à son faucon ; le second indique le morceau de l’animal abattu que le chasseur donne à ses chiens après la chasse. « Faire des gorges chaudes » se moquer.

Chair et poisson: Allusion au carême que le rat ne respectait pas et au poisson qu’il était demandé de manger certains jours.

Ourdie: Machinée.

Google
 

ancre





W. Aractingy 81 x 100 cm, Novembre 1989

Voyez aussi cette fable illustrée par: