Une fable au hasard

Les 12 livres

Les Fables

Tris de fables

Le bestiaire

Les personnages

Morales et maximes

Les sources

 Italien
 Allemand
 Anglais

Contact JMB
Envoyez une carte postale avec cette illustration
Signaler cette fable à un ami
Imprimer

Les lectures de JMB
Allez voir mes lectures.

Le Blog de JMB
Mes textes personnels






Le Mulet se vantant de sa généalogie
 Livre VI - Fable 7

La source de cette courte pièce doit être trouvée chez Esope (« La Mule»),retravaillée par Plutarque (« le Banquet des sept Sages »).
Bon amusement à la lecture de cette fable.

Le mulet d'un prélat se piquait de noblesse,
            Et ne parlait incessamment
            Que de sa mère la jument,
        Dont il contait mainte prouesse :
Elle avait fait ceci, puis avait été là.
            Son fils prétendait pour cela
            Qu'on le dût mettre dans l'Histoire.
Il eût cru s'abaisser servant  un médecin.
Étant devenu vieux, on le mit au moulin :
Son père l'âne alors lui revint en mémoire.

            Quand le malheur ne serait bon
            Qu'à mettre un sot à la raison,
            Toujours serait-ce à juste cause
            Qu'on le dit bon à quelque chose.

Incessamment: sans cesse.

Servant le gérondif n’était pas précédé de « en » à l’époque de La Fontaine.

Les médecins se rendaient chez leurs malades à dos de mule ou de mulet de selle.

A juste cause :pour une cause juste.

Google
 

ancre





W. Aractingy 81 x 100 cm, Février 1994

Voyez aussi cette fable illustrée par: